Home » Changement et accomplissement

Quelques bases du langage corporel (deuxième partie)

5 février 2014 23 948 views 5 Comments

langage

Voici enfin la suite de l’article paru le 1er février 2011 concernant les bases du langage corporel. Pour ceux ne l’ayant pas encore lu, vous pouvez dés à présent cliquer sur ce lien : langage corporel, première partie

  • Un faux sourire est un signe beaucoup plus complexe à distinguer pour un novice mais qui traduit de toute évidence un sentiment d’ennui et ou déception que l’on cherche à garder pour soi. Un véritable sourire fait fonctionner l’ensemble des muscles de votre visage, agissant en particulier sur vos yeux, ce qui reste  très difficile lorsque cela ne vient pas du cœur.
  • Se tenir en arrière ou en retrait, notamment lorsque vous êtes assis à une table, peut traduire une envie de fuir ou un désintérêt complet pour les autres personnes attablées. Ce cas est l’illustration typique d’un geste pour lequel vous devez analyser le reste du corps de votre interlocuteur pour vous assurer que vous comprenez bien le message qu’il vous envoie. En effet, le fait de se tenir en arrière peut être une simple réponse à une fatigue du dos. N’imaginez pas que tous vos amis vous détestent chaque fois que vous les voyez se tenir en retrait. Si vous appréciez une personne faîtes en revanche attention à la manière dont vous vous tenez.
  • Ne pas être face à la personne à qui vous parlez indique généralement un entiment d’incofonrt ou un simple désintérêt. Cette tendance est générale, elle implique tant le visage que le torse et la direction des pieds. A titre d’exemple extrême, une personne assise perpendiculairement à vous dont le seul visage vous fait face aura généralement une volonté assumée de mettre un terme à la conversation, bien que vous ne la désintéressiez pas entièrement.
  • Croiser les bras est une position défensive de fermeture. Comme le fait de tenir un objet entre vous et la personne qui vous fait face, le bras croisés sont un moyen implicite de protéger votre torse d’une possible « agression » extérieure. Prenez notamment garde à ne pas croiser vos bras lors d’une négociation ou d’une discussion profonde avec une personne très proche. Enfin n’oubliez pas qe les bras croisés peuvent aussi être un simple reflexe physiologique à une sensation de froid
  • Se toucher la nuque et l’arrière de la tête est un signe de doute, d’incertitude, de manque de confiance à un instant donné. Ce signe est parfois utilisé lorsque nous mentons sans réellement croire à ce que nous disons. Il peut intervernir lorsque vous vous sentez mal à l’aise lors d’une conversation.
  • Même constat pour le fait de toucher le col de son tee shirt, de sa chemise ou de détendre légèrement le nœud de votre cravate. Ces éléments peuvent être une réponse à la simple nervosité et à la modification des paramètres physiologiques qu’elle engendre (dont le sentiment de chaleur).
  • Accroître le rythme de vos clignements d’yeux peut aussi traduire une élévation de votre niveau de nervosité. Ce signe est extrêmement traitre si la personne face à vous joue beaucoup du contact visuel. Une fois le signe détécté, il a la méchante habitude de mettre mal à l’aise vos interlocuteurs.
  • Tenir sa tête avec ses mains peut être tant un signe d’interet (en cas de contact visuel prolongé, de posture avenante, etc.) comme d’ennui profond (généralement lorsque la tête n’est tenue que par une main, mais aussi lorsque votre regard se perd dans le vide, etc.)
  • Laisser tomber vos épaules est tant un signe de fatigue qu’un signe de manque de confiance en soi ou de sentiment d’infériorité selon le contexte. S’efforcer de se tenir droit, les épaules relevées, vous donnera non seulement une allure plus avenante mais le sentiment d’être bien dans votre peau
  • S’assoir sur le bord d’une chaise donnera (tant à vous qu’à vous interlocuteurs) un sentiment d’inconfort. La position s’interprete très facilement comme la démonstration d’un manque d’aise vis à vis de la situation que vous vivez.
  • Les mouvements de mains et de pieds (tapotements, tripotage d’objets en tout genre, ou n’importe quoi d’autre) sont des indicateurs de stress. Ce sont d’ailleurs les plus faciles à repérer. Ils ont de plus la faculté de mettre mal à l’aise votre interlocuteur. Méfiez-vous en comme de la peste (à noter que les mouvements de mains et de pieds sont extrêmement difficiles à éliminer, si vous désirez les contrôler, il va vous falloir du temps)

Je m’arrête la pour cette courte introduction au langage corporel, le sujet est infini et passionnant, n’hésitez pas à me suggérer d’autres sujets d’article le concernant. D’ici la, expérimentez, et apprenez à être curieux et observateur, c’est la clé de la réussite dans ce domaine.

Ju

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

5 Commentaires »

  • Tweets that mention Quelques bases du langage corporel (deuxième partie) | WorldEmotions -- Topsy.com said:

    [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso and Nicolas Pène, WorldEmotions. WorldEmotions said: Quelques bases du langage corporel (deuxième partie): Voici enfin la suite de l’article paru le 1er février … http://bit.ly/gSiACJ [...]

  • Mohamed said:

    Merci et bravo pour cet article.

    il faudrait corriger le lien vers le premier article.

  • Virginie Mirkov said:

    Merci pour ces infos. Par contre pour le fait d’être assis au bord de la chaise, cela peut aussi vouloir dire que l’on passe à l’action sur un sujet où l’on a besoin de se concentrer.
    Quand je suis en train de travailler sur un sujet où ma concentration doit être au maximum et que je dois passer à l’action, souvent, je passe du fond de ma chaise au bord de ma chaise pour rentrer dans le vif du sujet !!

  • Fajr Breeze said:

    Le lien vers la 1ere partie n’est pas cliquable :D

  • olivier said:

    Bravo pour vos deux articles,

    Il est vrai que le langage corporel est parfois beaucoup plus locace que les individus eux mêmes.

    a bientôt,

    cordialement,

    olivier Debruyne
    http://nord-pub.com

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.