Home » Développement Personnel

Les 8 secrets des personnes pleinement heureuses (1/2)

15 mai 2013 14 809 views 3 Comments

Bonheur01Imaginez qu’il existe une sorte de manuel du bonheur, un guide complet expliquant la manière dont nous fonctionnons de notre plus tendre enfance à la fin de nos jours. La vie serait de toute évidence beaucoup plus simple… J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.

La mauvaise, c’est que ce guide n’existe pas. Chacun d’entre nous fonctionne à sa façon, ne perçoit pas le bonheur de manière identique, et la science n’a pas encore réussi à expliquer suffisamment notre fonctionnement pour permettre d’en inventer un.

La bonne, c’est qu’il existe (si, je vous promets) des personnes véritablement heureuses sans guide !  Comment font-ils ? Lisez la suite…

1. Prendre activement part à des activités auxquelles on croit
« Chose remarquable et trop peu remarquée, ce n’est point la pensée qui nous délivre des passions, mais c’est plutôt l’action qui nous délivre. » Propos sur le bonheur (1928),  Alain

Nous avons tous des passions, des causes qui nous tiennent à cœur. Ce qui différencie les gens vraiment heureux des autres, c’est leur capacité à s’impliquer dans ce en quoi ils croient. C’est en vivant les choses que l’on arrive à se doper d’émotions et à s’approcher du bonheur. Cela peut être n’importe quoi :

  • Se consacrer intensément à un métier satisfaisant soit parce qu’il donne envie de s’extirper de son lit avec un grand sourire chaque matin (y compris en hiver, alors qu’il fait nuit et -3°c dehors), soit parce qu’on s’y sent suffisamment récompensé et mis en valeur ;
  • Prendre le temps de vivre ses passions à fond, que ce soit dans le cadre de son travail ou à l’extérieur. Participer régulièrement à une activité qui nous tient à cœur permet souvent de compenser d’éventuelles insatisfactions, notamment liées au travail ;
  • Se lancer dans des projets concrets à court et moyen terme, et prendre du temps pour les concrétiser. Ce sera partir en voyage pour certains, monter une entreprise pour d’autres, ou bien écrire un bouquin, apprendre le russe ou le piano ;
  • S’impliquer dans des activités sociales ou participer activement au soutien d’une cause. Dépasser le stade de la simple critique en retrait du front et faire concrètement avancer les choses.

L’important, c’est de ne plus se dire « ça ne sert à rien que je m’investisse là-dedans, ça ne m’intéressera plus dans 6 mois » ou « je n’ai pas vraiment le temps là ». C’est incroyable le nombre de barrières que peuvent se mettre les gens pour s’empêcher de prendre activement leur vie en main. La prochaine fois que quelque chose vous intéresse, foncez sans aucune retenue, honte, peur : laissez vous guider par vos émotions.

2. S’appesantir sur les aspects positifs du monde
« Pensez de manière positive et la vie devient plus riche. » Edward Vernon Rickenbacker

Une grande partie de nos efforts, de nos réflexions, de nos discussions, sont concentrés sur des aspects négatifs et pessimistes du monde. J’en entend déja se défendre en expliquant que c’est une réaction naturelle que de vouloir corriger les choses qui ne vont pas et qu’il est souvent difficile  de ne pas se décourager lorsque les ennuis s’accumulent. Pourtant, abuser de négativisme conduit rapidement à un déséquilibre émotionnel néfaste pour l’esprit.

Les gens très heureux passent beaucoup de temps à recenser leurs succès quotidiens ou à s’émerveiller devant dés détails qui paraitraient insignifiants à leur entourage. Ils compensent leur lot de tracas journalier par une dose d’inspiration positive.

3. Ne pas se prendre trop au sérieux
« Rien n’est sérieux en ce bas monde que le rire. » Gustave Flaubert

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les enfants avaient l’air tellement plus heureux que les adultes ? N’avez-vous jamais regretté les moments d’insouciance de votre préadolescence ? On ne vous a peut-être pas mis dans la confidence, mais les gens vraiment heureux savent qu’il est tout à fait permis de se laisser aller de temps en temps, même à l’âge adulte. On ne vit qu’une fois !

Vous n’êtes ni le messie, ni le sauveur de la planète. Aucune mission que vous ne puissiez avoir sur cette terre ne doit vous obliger à garder votre air grave et sérieux en permanence. Développez votre sens de l’humour, riez de vous, blaguez, rendez votre vie plus simple. En acceptant de prendre les choses un peu plus à la légère, vous deviendrez moins susceptibles. Vous dissiperez vos colères, votre anxiété, votre volonté à entrer en conflit avec votre entourage.

Cela n’a rien de compliqué, vous l’avez déjà fait durant votre enfance : accordez-vous des moments lors desquels vous arrêtez de vous soucier de l’argent ou de votre image. Mettez de coté le travail qu’il vous reste à faire, le rendez-vous important de demain. Laissez votre imaginaire prendre le dessus, abandonnez-vous complètement, redevenez curieux.

4. Grandissez et apprenez
« Un homme qui ne marche pas ne laisse pas de traces. » Georges Wolinski

Chaque mois, chaque semaine, voire chaque jour, nous pouvons apprendre quelque chose. Nous cultiver bien entendu, mais aussi tirer parti des expériences vécues au quotidien pour apprendre à vivre mieux. Chercher à se connaître est un moyen époustouflant d’approcher du bonheur. Comment faire ? Rien de plus simple :

  • Apprenez des autres : il existe des quantités astronomiques de livres, de documentaires et d’articles ressassant les découvertes faites par des personnes comme vous lors de leur vie. Habituez-vous à explorer ce genre d’ouvrages (une sélection d’ouvrages en anglais sur ce site)
  • Apprenez par vous-même : vous êtes unique.  Pensez à apprendre des vos erreurs, de vos succès. Remettez en question perpétuellement votre compréhension de vous-même. La capacité qu’ont les gens heureux à s’autocritiquer est un aspect majeur de leur accession au bonheur.

Nous n’en sommes qu’à la moitié, mais vous êtes de chanceux, la suite a deja été publiée : les secrets des personnes vraiment heureuse 2/2 ! Bonne lecture

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

3 Commentaires »

  • Julien said:

    C’est un bon début d’article. Je suis tombé dessus un peu par hasard, en fouinant sur le site Scoopeo.com. Toutefois, je regrette que vous ne donniez aucun exemple et que vous n’ayez pas approfondis certains points.

    Pour ma part, j’ai 19 ans, mon père m’a foutu à la porte, j’ai quitté ma petite amie, j’ai redoublé deux fois et je suis en train de galérer pour retrouver une place dans une école… Lorsque j’ai rencontré mon amie, je me suis adonné à diverses activités, des « passions » sont apparues et j’ai eu envie de vivre ma vie pleinement. Je l’ai quitté parce-que je n’étais plus sûr de mes sentiments, il y a deux jours, sur un coup de tête.

    Maintenant je « regrette » ce choix. Mais je dois l’accepter. Je pense que tout ira mieux pour moi lorsque je serais de nouveau installé et lorsque j’aurais repris mes études. Mais en attendant, je n’ai pas grand chose à faire pour me vider la tête. C’est un chagrin d’amour, je m’en remettrais. Ça aide un peu de lire ce genre de trucs… ça fait un peu « psy » pour moi…

  • admin (author) said:

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire. Ce site est relativement nouveau mais je vous promets que son contenu s’étoffera avec le temps. N’hésitez pas à mentionner les points sur lesquels des détails vous manquent et je me ferais un plaisir d’approfondir dans les semaines à venir. En attendant, Je vous souhaite une bonne chance et vais accélérer la rédaction de la deuxième partie, qui j’espère, vous aidera à garder espoir!

  • Les 8 secrets des personnes pleinement heureuses (2/2) | WorldEmotions said:

    [...] Pour ceux qui auraient manqué (par inadvertance évidemment) la première partie de ces article, vous pouvez heureusement (soupir de soulagement) toujours la trouver à cet endroit! [...]

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.