Home » Bucket List, Changement et accomplissement, Développement Personnel

Comment décupler son niveau d’energie dans les moments difficiles

17 février 2011 8 230 views 5 Comments

Certains grands noms du développement personnel l’appellent l’état de flow, ou de résonnance, peu importe sa dénomination après tout. A plusieurs instants de votre vie, et sans que vous ne l’expliquiez, votre niveau d’énergie s’éleve. Vous vous mettez à vibrer en harmonie avec votre environnement et vous sentez capable de réaliser tout et n’importe quoi. Vous devenez à la fois irrésistible et invincible. J’ai longtemps cherché à analyser cet état tout en restant persuadé de son lien à notre environnement extérieur. Mais à force de tentatives et des réflexions, j’ai récemment réussi à simuler cet état de résonnance poussée alors que je vivais une phase creuse de mon existence. Même si la technique reste incertaine et globalement instable, elle peut donner un coup de fouet monumental, c’est la raison pour laquelle je souhaitais partager mes réflexions avec vous.

energie1-01

Résonance contextuelle et résonance provoquée

Commençons par expliciter plus clairement l’état de résonnance afin que vous puissiez visualiser ou réaliser à quels moments de votre vie vous l’avez expérimenté. Plusieurs composantes traduisent ce que l’on peut ressentir :

  • Un ou plusieurs objectifs clairs et perçu comme accessibles sont définis. Le niveau de challenge qui caractérise ces objectifs est résolument élevé
  • Une attention / concentration très focalisée permettant d’aller creuser très loin en direction de vos désirs et objectifs
  • Une perte progressive du sentiment de « conscience de soi » provoquant une chute momentanée de nombreuses barrières psychologiques et un éventuel sentiment d’euphorie
  • Une perte partielle de la notion de temps
  • Une adéquation parfaite entre les capacités et le degré de difficulté perçu du challenge
  • Une impression de contrôle complet
  • Une perte partielle de conscience envers nos besoins fondamentaux (fatigue, faim, soif, etc.)

Cet état est un contributeur essentiel à l’action et à l’achèvement de vos objectifs, mais peut se manifester de deux manières radicalement différentes l’une de l’autre :

  1. Un état de résonnance contextuelle, prolongé dans le temps et largement dirigé par un objectif à long terme. La résonnance contextuelle apparaît comme une composante clé du bonheur en ce sens qu’elle est directement liée aux objectifs majeurs de votre vie et à votre réalisation quotidienne de ces objectifs. En d’autres termes, elle se construit sur le long terme est possède une cyclicité très longue (elle ne retombe pas du jour au lendemain)
  2. Un état de résonnance provoqué, bien plus court et fulgurant (plus proche de l’état d’euphorie dont nous parlions précédemment) qui vient généralement alimenter la recherche d’un objectif / challenge très difficile. Elle assez peu de temps et reste relativement instable et permet de décupler nos capacités. Cet état peut vous permettre de gagner un gros contrat, de remporter un sprint ou d’être en surperformance dans n’importe quel autre domaine de votre vie, et ce pour quelques heures.

L’état de résonnance contextuelle ne peut être provoqué à votre guise. En revanche une résonnance provoquée peut être simulée pendant quelques heures sous certaines conditions.

Les conditions d’un état de résonance : comment mettre de mon coté toutes les chances d’un état d’énergie décuplé

Deux caractéristiques influent sur votre état d’énergie : la difficulté du challenge auquel vous faîtes face et votre croyance en vos capacités à le réaliser. La résonnance n’entre en jeu que lorsque ces deux caractéristiques sont alignées dans des niveaux élevés. Notez bien que l’entretien d’un tel état ne peut se faire qu’au moyen de feedbacks réguliers vous permettant de jauger de votre performance et de vos chances de succès.

Le graphique ci dessous (1997, Csíkszentmihályi) explique parfaitement la manière dont votre niveau d’énergie est influencé par ces deux caractéristiques.

Capture d’écran 2011-01-28 à 15.52.29

La résonance que j’appelle provoquée peut se simuler si vous arrivez à vous persuader (au moyen de techniques d’auto motivation voir d’autohypnoses, bien que mon recul sur ces dernières soit très limité) de l’accessibilité d’un challenge aussi dur soit-il, et ce durant une courte fenêtre temporelle (le fameux maintenant ou jamais). L’idéal est de se focaliser à outrance sur ce challenge. La musique peut être un parfait catalyseur de l’état de résonance recherché.

L’état provoqué permet implicitement de retrouver votre énergie et vos capacités de concentration et d’action alors que vous vous trouvez dans une phase d’anxiété ou d’apathie (dans ce dernier cas, le challenge est lui aussi revu à la hausse). Les feedbacks étant souvent négatifs (vos capacités sont trop justes pour atteindre le challenge recherché), l’état provoqué ne peut persister avec le temps. Son avantage est en réalité tout autre. En ayant fixé un objectif quasi inaccessible et en ayant cru quelques instants pouvoir l’atteindre, vous vous ouvrez les portes de la résonance contextuelle. Vous retrouvez la mesure de vos vrais capacités et faîtes tomber les murs qui se dressaient en vous et vos objectifs difficiles. Pour résumer, lorsque vous vous trouvez dans la partie gauche du graphique présenté:

  • Assurez-vous d’avoir un challenge très difficile face à vous (mais pas inhumain)
  • Persuadez vous de votre capacité à atteindre ce challenge
  • En cours de route, lorsque vous vous sentez pris d’une énergie débordante, revoyez vos objectifs légèrement à la baisse en fonction des feedbacks que vous recevez et assurez vous de reprendre en partie le contrôle sur l’état dans lequel vous êtes.

Si vous voulez en savoir plus sur l’état de résonance, n’hésitez pas à lire Csíkszentmihályi, grand nom du développement personnel qui est le père de ces théories fascinantes.

Ju

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

5 Commentaires »

  • Tweets that mention Comment décupler son niveau d’energie dans les moments difficiles | WorldEmotions -- Topsy.com said:

    [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso and tweetandnews, WorldEmotions. WorldEmotions said: Comment décupler son niveau d’energie dans les moments difficiles: Certains grands noms du développement pers… http://bit.ly/dNBn3s [...]

  • kaltoum said:

    Bonjour :),

    Je me reconnais plutôt dans la description de la résonance « provoquée ». Bien que cela m’arrive spontanément quand je veux réaliser un projet dans un domaine qui me passionne. Et puis ça retombe. Mais je n’ai pas pensé auparavant d’essayer de comprendre.
    Merci beaucoup pour avoir partagé ta réflexion et ton expérience.

    Merci également pour le nom du psychologue « Csíkszentmihályi » imprononçable :) mais je ne manquerai pas de faire des recherches la dessus.

    Bonne journée

  • abdelaati said:

    Bonjour

    Excellent billet

    La réalisation d’un objectif met en oeuvre la confrontation entre les ressources et le challenge; ceci s’accompagne d’un état émotionnel dont la compréhension est déterminante pour choisir la stratégie a suivre en agissant sur l’une des trois composantes ( le niveau du challenge , les ressources ou l’état émotionnel) .
    Merci

  • Helmout Bigcock said:

    putain mais c’est tellement mal expliqué

    c’est de la merde ton truc

  • Guillaume said:

    Merci pour cet article !
    C’est vrai que la notion de FLOW est très importante et on connait tous au moins un moment de notre vie où nous avons vécu de telles sensations.
    Csíkszentmihályi en évoque tous les aspects dans ‘La phychologie du bonheur’.
    Cet état de flow est souvent ressenti par les sportifs (amateurs ou pro) lorsqu’ils sont totalement concentrés sur l’action en cours.
    Le flow est également un sujet intéressant dans le cadre de la préparation mentale du sportif. L’idée étant de réunir le plus souvent possible les conditions permettant de vivre ‘l’état de performance optimale’.

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.