Home » Changement et accomplissement

Un mois pour changer une habitude, le bilan

22 janvier 2011 8 129 views 8 Comments

Le 27 novembre 2010, je lançais un premier challenge aux lecteurs du blog WorldEmotions : « changer une de leur mauvaise habitude avant la fin du mois de l’année » dont l’objectif officieux était de vous faire mettre un pied concret dans le monde du développement personnel. Tous les outils de changement et épanouissement que je partage ici sont avant tout issus de mon expérience et ne sauraient vous apporter et tranformer vos que si vous prenez le temps de les appliquer concrètement.

Près d’un millier de personnes ont lu l’article de lancement (merci à tous ceux qui l’ont partagé sur facebook et sur twitter à ce propos). 22 personnes ont officielemment choisi de s’inscrire à la plateforme du concours et de changer une habitude, j’ose espérer que d’autres (par timidité probablement) ont tenté d’experimenter seuls sans pour autant s’inscrire. Cela reste malgré tout encore trop peu en comparaison au nombre de personnes qui me suivent régulièrement ! Il va falloir faire mieux la prochaine fois ! En attendant, et pour motiver les centaines d’indécis qui se sont dit qu’il vallait mieux laisser les autres expérimenter à leur place, voici le bilan de ce que ce challenge a apporté à quelques uns des participants. Un bilan globalement très positif tant sur la méthode que sur l’apport de la méthode que sur l’idée que rien n’est impossible.

Quelles habitudes les participants ont-ils cherché à changer ?

Les défis retenus par les participants sont généralement de petites habitudes plus que des changements réputés lourds tels que l’arret du tabac, la reprise du sport ou le passage à un autre régime alimentaire. Plusieurs personnes se sont mis en tête de réussir à manger moins vite, ou de perdre moins de temps en procrastinant ou en fouillant sur internet en quete de tout et n’importe quoi. Je m’etais quand à moi lancé le défi de me lever 2heures plus tôt chaque jour, ce que je continue à faire aujourd’hui.

Ont-ils réussi à tenir leur défi et à ne pas retomber dans leur habitude ?

La très bonne nouvelle c’est que la plupart sont venus à vout du challenge avec succès et n’imaginent plus revenir en arrière dans les mois à venir.

C’est ce que décrit Rose qui s’etait fixée d’eviter de passer du temps à fouiner sur internet avant 14h « Oui, j’ai tenu jusqu’au bout. Les objectifs intermédiaires quantifiés que je m’étais fixé m’ont vraiment aidé. Je ne vais pas m’arreter la. Comme je m’impose déja de ne pas consulter mes emails plus de 3 fois par jour, je vais conserver cette règle de ne pas faire de veille internet avant 14h »

De la même manière, Stéphanie, qui avait décidé de garder un évier propre quotidiennement témoigne : « J’ai tenu jusqu’au bout, quasiment de manière régulière même si parfois la flemme a été la plus forte. Je compte bien continuer, le but étant que ce geste devienne un automatisme, ce qui est loin d’être le cas pour l’instant, je dois toujours me faire violence pour ne pas laisser mon évier crouler sous la vaisselle »

Un mois, est-ce suffisant pour changer ?

De nombreux témoignages comme celui de Stéphanie ci dessus ou encore celui de Nicolas qui souhaitais ne plus se laisser distraire au moment de passer à l’action « Oui je vais continuer, mais il reste encore des efforts à faire afin de maintenir cette habitude sur le long terme. ». me laissent penser qu’une durée de 30 jours peut ne pas suffir pour arriver à implanter complètement une habitude. Cette durée fonctionne parfaitement bien chez moi, j’ai même mis un peu moins de temps pour me sentir à l’aise avec l’idée de me lever tôt, mais le câblage de chacun diffère et ne nous donne pas les mêmes facilités à assimiler une habitude ou un changement. Il faudra donc veiller à prolonger la durée du défi ou à l’adapter à chacun la prochaine fois. Retenez simplement que ces « 30 jours » ne sont pas gravés dans le marbre.

En quoi la méthode est importante pour changer une habitude ?

Les éléments les plus appréciés de la méthode sont :

  • Sa capacité à se prouver que rien n’est impossible à condition d’avoir une approche quantifiée et structurée
  • La motivation générée par le challenge et les autres personnes y participant
  • L’amusement que peut représenter l’idée d’un challenge
  • Les opportunités qu’elle offre en terme de découvertes auxquelles ont ne se serait jamais frotté si ce n’etait pas « que pour 1 mois »

Certains comme Isabelle soulignent le temps depuis lequel ils tentaient en vain de changer leurs habitudes pour donner du crédit aux apports de la méthode : « Prendre ce challenge avec toi, Julien, m’a amusée et en plus il m’a permis de reussir là où j’avais echouer depuis 1991 où je décrétais régulièrement qu’il fallait enfin que j’en termine avec les repas  de 10mn chrono ! » Rien n’est impossible !

Si vous deviez le refaire ?

  • Charles insiste sur la nécéssité de ne pas oublier qu’on est en train de participer au challenge « Disons que j’oublie ce défi quand je mange. Mais je m’en suis souvenu assez souvent cette fois-ci, malgré tout pas à tous les coups ». Utiliser le fameux bracelet placé sur un bras et changeant de bras à chaque fois que l’on commet un impair peut être un moyen efficace de changer les choses.
  • D’autres comme Rose insistent sur leur volonté de se fixer un défi plus difficile : « C’est la nouvelle année, les bonnes résolutions, alors cette fois plutôt que de me promettre « de me remettre au sport » et de ne pas le faire, je vais me fixer le défi d’aller à la gym suédoise 2 fois/semaine pendant 1 mois, en espérant que ça fonctionne aussi bien. »
  • Pour les autres, beaucoup se disent qu’il ne changeraient finalement rien à la manière dont ils ont mené ce mois.

Cet article a deux vertues, remercier les 2% de lecteurs qui se sont prétés à l’exercice et motiver tout les 98% d’autres à se lancer aussi pour découvrir que le développement personnel n’a rien de mystique. J’aimerais vous faire réaliser à tous que vous avez ce pouvoir la en vous, qu’il ne vous reste qu’à le réveiller. Rien ne vous est impossible si vous utilisez les bons outils que vous savez gérer votre niveau d’energie. Croyez moi.

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

8 Commentaires »

  • Tweets that mention Un mois pour changer une habitude, le bilan | WorldEmotions -- Topsy.com said:

    [...] This post was mentioned on Twitter by Dev Perso and WorldEmotions, Nicolas Pène. Nicolas Pène said: via @julienperret2 : Un mois pour changer une habitude, le bilan http://bit.ly/fvMPle #devperso [...]

  • Maria said:

    Bonjour,
    Moi, j’avais trouvé l’idée excellente mais ne m’étais pas inscrite car je n’avais, à cette date-là pas découvert ton blog. Mais je l’ai adopté. Je me suis lancé le défi de faire du yoga tous les jours, pendant un mois, aujourd’hui est mon 30ème jour, le challenge est gagné. Même les jours où j’étais crevée de ma journée j’ai fait ma séance. Je vais m’en servir pour en changer d’autres ou pour en installer d’autres.
    Merci

  • Marie said:

    Il y a quelques coquilles qui pertubent la lecture de ce billet : premier paragraphes tranSformer vos « habitudes », 22 personnes ont « officiellement », sont venus à « bout », deux « vertus », tous les 98% d’autres. Voilà, le fond…et la forme. Mon challenge : limiter les corrections d’orthographe intempestives ,)

  • Marie said:

    C’est pas vrai, j’ai l’audace de donner des leçons bourrées de fautes ! Mes excuses, pertubent, premier paragraphe… ça partait d’une bonne intention en tout cas. Je n’aurais pas posté si j’avais su qu’il y avait une modo pour les commentaires.

  • admin (author) said:

    Il n’y a pas de modération :) Enfin si en quelque sorte, mais je ne censure rien. Merci pour tes commentaires et ton aide, c’est un des reproches que je me fais souvent à moi même et qui va tellement à l’encontre de ce que je suis que j’ai du mal à lutter! Mais j’y viendrais un jour :)

  • Marie said:

    Merci pour la lecture ! Je n’en doute pas, la langue française ne nous gâte pas avec ses règles et autres exceptions :)

  • The Life List 1 mois pour transformer une mauvaise habitude - The Life List said:

    [...] vous prouver que cela fonctionne, j’ai d’ailleurs effectué un test en 2011 : mettre 22 lecteurs au défi du challenge 30 jours pour changer une habitude. Les résultats ont [...]

  • Mark Le Net said:

    Restent quelques typos, mais Marie s’en est déjà occupé ;)

    Je découvre ton site aujourd’hui, j’ai découvert le concept sur un site américain vendredi dernier.

    Je dois dire que le fait de vouloir changer (et prendre les moyens de le faire) en un mois, c’est possible. Enfin, avec de la chance.
    Christine Lewicki ne raconte pas autre chose –sa propre expérience et celles des ses compagnons de blog– dans son site et livre « J’arrête de râler ». En vente chez Amazon : http://www.amazon.fr/gp/product/2212549733/ref=as_li_tf_il?ie=UTF8&tag=vivreafond-21&linkCode=as2&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2212549733

    J’ai essayé, et si la valse de l’élastique est effrénée au départ, cela se calme vite. Ce qui fait qu’on arrive finaliement à retenir la date de la dernière fois où on l’a changé…. Généralement on en arrive là au bout de 4 à 6 semaines, parfois plus.

    Mais –même malgré quelques rechutes parfois– c’est un changement pérenne. Pas un effet yoyo qui va vous revenir dans la figure.

    Donc n’hésitez pas, et commencez par « J’arrête de râler » : cela vous donnera l’habitude, plus de confiance en vous… et beaucoup plus de disponibilité pour tenir vos autres enjeux !

    M.

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.