Home » Développement Personnel

Avons-nous structurellement du mal à réussir nos vies ?

23 novembre 2010 5 425 views 26 Comments

reussir03

Je suis tombé hier soir par hasard sur un sondage complet que viens de publier l’Ipsos sur “le bien être des français” que je souhaiterais partager et commenter avec vous. Ce sondage mené en septembre 2010 sur un échantillon représentatif de 1000 français de plus de 15 ans soulève en effet des questions particulièrement intéressantes qui figurent parmi les fondements de WorldEmotion

Le bien être des français entaché par leurs difficultés à réussir leur vie ?

  • Plus d’un français sur trois rencontre des difficulté importantes pour concilier les différents aspects de sa vie (vie de couple, travail, vie familiale, loisirs, amis, etc.). Un phénomène qui touche autant les hommes que les femmes et qui est particulièrement ressenti par les 30-39 ans. Plus de la moitié des professionnels estiment d’ailleurs que leur travail a un impact non négligeable sur leur bien être.
  • Ces difficultés peuvent générer des tensions non négligeables notamment au sein de leur famille (enfants, conjoints et autres membres de la famille). Il est à ce titre important de note qu’au delà du tiers de la population pour qui les tensions sont importantes, un autre tiers mentionne des « tensions peu importantes ». C’est donc plus de la moitié de la population qui trouve ses rapports aux autres « tendus »
  • C’est ainsi plus de 50% des français qui considèrent négliger de temps à autres leurs loisirs, leur couple, leur sommeil leur corps ou leurs enfants. Il est intéressant de note que la partie la moins négligée par les français reste… le travail
  • La cause de tout cela ? Un français sur trois s’accorde sur le fait qu’il n’arrive pas à dégager assez de temps pour lui, avec des conséquences terribles pour la capacité à se détendre, la santé, l’estime de soi
  • Si les français avaient des journées plus longues, ils choisiraient à 46% de se détendre. C’est un point fondamental de l’étude à mes yeux qui pourrait soutenir l’idée que le bien être et l’épanouissement viendraient avant tout d’une capacité à se détendre dans ce monde ou tout irait trop vite. Hors il s’agit la d’un sondage sans analyse réelle. Nous sommes donc en droit de nous demander si tout à chacun suit la bonne voie en cherchant du temps de détente supplémentaire
  • Conclusion suivante, les français aimeraient avoir des journées de 28 heures pour tout gérer. C’est moi ou chaque journée est suivie d’une autre ? Ne pourrions nous pas faire certaines choses le lendemain ? Le travail (qui est au cœur de ce manque de temps puisqu’il est le moins négligé par les français) est-il si prenant chez tant de gens ? Les 7 à 10 heures passées éveillées en dehors du lieu de travail ne permettent elles pas de gérer les autres aspects de sa vie ?

reussir01

  • Les quatre raisons pour lesquelles le travail ressurgit sur la vie privée des français seraient le stress qu’il génère, le rythme qu’il impose, la fatigue qu’il entraine et le manque cruel de reconnaissance. Nous sommes face à une question de fond sur l’interprétation du stress. Est-il réellement généré par notre travail (en d’autre termes est-il indissociable du notre travail) ou est-il lié à notre tempérament et notre façon d’envisager le travail (et donc relativement indépendant du travail) ?
  • La situation se serait détériorée au cours de 10 dernières années, ce qui en mon sens est assez logique compte tenu de la récente crise économique et du climat néfaste dans lequel elle a plongé les dirigeants et cadres de nombreuses entreprises
  • Concilier tous les aspects de sa vie paraît réalisable à 77% des français à condition d’être organisé. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un moyen suffisant, mais c’est en tout les cas une nécessité. Les causes des conclusions énoncés précédemment me semble aller plus loin qu’un simple problème d’organisation. J’ai le sentiment que nous touchons à des aspects profonds de notre perception du monde, à notre éducation, à notre interprétation de ce que l’on attend de nous et de ce qui nous permettrait de réussir
  • Enfin, 25% des français feraient bien un break d’une année pour mieux concilier l’ensemble. C’était mon idée il y a encore un an, cela m’apparaît aujourd’hui plus comme une fuite entrainant un jour ou l’autre un retour à une situation qui nous déplait. C’est néanmoins un très bon premier pas d’y songer

La lecture de ce sondage soulève donc une question importante que j’ai essayé de vous laisser entrevoir par mes quelques commentaires. Sommes nous dans un contexte ou la réussite est impossible, ou sommes nous les premiers responsables de ce qui nous arrive ?

Il serait trop simple de répondre seul à cette question, trop injuste surtout. C’est probablement le bon moment pour me lancer dans un projet qui me tient à cœur depuis quelques mois : donner un aspect concret et diversifié à la réussite afin d’aider tout à chacun à voir plus loin que les modes de pensée traditionnels qui ressortent de cette étude et d’aller puiser au fond de lui les vrais leviers lui permettant d’activer son bien être.

reussir02

Finalement réussir sa vie c’est quoi ?

Avons nous tous la même vision de ce qu’est la réussite ? Le bonheur as t’il une définition universelle ? Vivons nous une même expérience avec les mêmes émotions que nos voisins ? Aspirons nous tous aux mêmes choses ? Après une année complète de réflexion et d’écriture sur les thèmes du bonheur et de la réussite, ces questions ont finalement trouvées une réponse commune : non.

Cela soulève un paradoxe : au delà du succès de nombreux blogs de développement personnel, et de ce qu’ils continueront à apporter à beaucoup d’entre vous, le temps renforce l’impression que quelque chose manque à ce que nous partageons avec nos lecteurs. Ce quelque chose, c’est la diversité des points de vue, des expériences, des moyens de réussite.

C’est pourquoi worldemotions souhaite lancer cette année le projet « Nos Réussites », une réflexion à grande échelle sur la réussite et le bonheur visant à élargir notre mode de pensée et nos chances d’une vie accomplie.

Le principe : regrouper des témoignages les plus variés possibles de personnes se considérant heureuses, et en passe de réussir leur vie à leur manière. Tout ceux qui le désirent peuvent ainsi faire partie de l’aventure et enrichir le contenu de ce grand projet. Il suffit pour cela de me contacter pour une interview en face à face ou via skype. N’hésitez pas un instant, chacun de vos témoignage a une valeur inestimable. Parlez en autour de vous, et envoyez nous toutes les personnes heureuses qui gravitent dans votre entourage!

Les témoignages seront recueillis et analysés pendant l’année 2011, et les interviews seront publiées sur le site worldemotions dans la rubrique « Partageons nos Réussites ». Si vous voulez prendre part à ce projet, n’hésitez pas à me contacter directement ou à poster un commentaire en réponse à cet article. Il n’y a aucun pré-requis si ce n’est d’avoir le sentiment que vous vivez heureux!

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

26 Commentaires »

  • Joanna said:

    Projet ambitieux :)
    La réussite: le bien-être et le sens. Le bonheur!

  • admin (author) said:

    Merci Joanna,

    J’espère d’ailleurs te compter parmi les interviewée, ce serait une abbération de t’oublier au regard de tes points de vue sur le bonheur!

  • Tweets that mention Avons-nous structurellement du mal à réussir leur vie ? | WorldEmotions -- Topsy.com said:

    [...] This post was mentioned on Twitter by OSteEL, N. Pène – Fenice, Dev Perso, Webmarketing Junkie, WorldEmotions and others. WorldEmotions said: Avons-nous structurellement du mal à réussir leur vie ?: Je suis tombé hier soir par hasard sur un sondage c… http://bit.ly/h8RNRj [...]

  • Aurélien Amacker said:

    Salut Julien,

    être heureux c’est bien subjectif comme notion, et je ne crois pas qu’il soit possible de se sentir heureux tous les jours de sa vie, par contre il y a une notion que je préfère c’est celle d’accomplissement, de parvenir à faire ce que l’on veut de sa vie, et si ça t’intéresse je pense avoir des choses à dire sur le sujet ;)

    a bientôt,
    Aurélien

  • admin (author) said:

    Ça tombe bien, je me cherche une excuse pour partir en Amérique du sud! Quand au bonheur, je ne pense pas qu’il soit judicieux de le mesurer au jour le jour, mais sur des période de temps plus grandes : deux ou trois mois. EC’est comme en photographie : si l’on commence à trop zoomer sur une image, qu’elle soit belle ou moche, on y trouve du bruit.

  • Calou said:

    je participerai volontiers à l’édition 2014, pour le moment je ne suis pas mûre :)

    tu as raison de souligner que la réussite est une perception très personnelle, tout comme « être heureux »
    je serai curieuse de voir combien de participants tu as, c’est une réponse en soi à cette « étude »

  • admin (author) said:

    Oh Calou! C’est toujours un plaisir quand je vois apparaître ton petit nom dans mes commentaires! C’est en effet un réponse en soi… Cependant, je vais les traquer! La réussite appelle la réussite j’imagine.

    Je te note pour 2012, le temps que tu me chantes une chanson!

  • Sophie | Esprit de Succès said:

    Tout à fait le genre de questions que je me pose aussi en ce moment…
    J’ai déjà commencé à répertorier quelques personnes que je voulais interroger pour qu’elles exposent leur vision de la réussite et ce qu’elle avaient mis en place pour atteindre ce qu’elles voulaient.
    Est-ce qu’on peut faire quelque chose de commun ?…

  • Joanna said:

    Yo Julien, Pourquoi pas même si je suis timide sur le sujet :) Depuis un moment je pense à te demander à toi et Jean-Philippe de revoperso si vous accepteriez d’être interviewé sur votre vision du bonheur car j’aime beaucoup vos approches respectives. Interview croisée?

  • Joanne Tatham said:

    Excellente initiative ! J’ai hâte de lire tous ces témoignages, et je serais ravie de participer, bien évidemment :)

  • admin (author) said:

    Tant de retours positifs! J’aime quand les choses s’engagent bien. Je vais essayer de vous contacter indépendamment les unes les autres pour lancer les interviews!

    @ Sophie, je suis ouvert à discussion (bien que mon approche soit dors et deja très cadrée, je ne sais pas si cela te conviendra, à toi de me dire!)

    @Joanna, Aucun soucis (mais bonne chance pour l’organisation d’un call croisé France Japon :) )

    @Joanne : Je te place sur la liste! Je rentrerais directement en contact avec toi!

  • Argancel said:

    Hello Julien!

    Je ne suis pas sûr d’être moi-même en position de parler du bonheur puisqu’à vrai dire je suis dans une période difficile pour des raisons perso. Mais par contre je pense que j’ai pas mal de monde qui pourrait en parler, en particulier dans mon club Toastmasters!

    @bientôt!

  • admin (author) said:

    Ce serait super! J’aimerais vraiment sortir un peu des habitudes et interviewer une grosse proportions de personnes en dehors du domaine du blogging! Si tu en connais ce serait génial. Au fait, passes tu à Paris cet hiver?

  • Jean-Philippe said:

    Superbe initiative Julien ! Tu vas avoir du contenu de grande qualité qui pourrait déboucher ensuite sur d’autres supports… qui sait ? ;)

    @Joanna Je suis partant pour l’interview ! Ce sera un grand privilège que de côtoyer tes autres interviewés. :)

    @Argancel J’apprécie beaucoup ta réponse qui montre une fois de plus ton honnêteté et ta rigueur intellectuelle. ;)

  • Joanna said:

    @julien et @jp
    Vous vous voyez au Japon? Je vous envoie les questions et vous vous filmez l’un l’autre? Ou par Skype? Rrrr j’ai toujours voulu aller au Japon mais là ça serait précipité! Je ne vous l’avais pas encore proposé parce que je sais que vous êtes loin et comme j’aime monter des petites video. Si vous avez une idée…

  • sebastien jasmin said:

    Réussir sa vie ?
    C’est tout un sujet.
    Pour moi, c’est d’avoir le moins de regret … et d’avoir essayer de faire ce qu’on aime le plus souvent.

  • Bertrand said:

    Je suis partant !
    Au delà des besoins essentiels…il y a la réalisation de soi même au sommet de la pyramide…mais est-ce structurellement facile ? Des freins ou des peurs nous empêchent d’écouter notre petite voix intérieure.
    Certaines personnes n’ont que faire de ces freins et arrivent à « réussir » des projets qui paraissent difficiles, compliqués, infaisables, dingues parfois.
    C’est une question de bridage, que certains arrivent à évacuer.

    http://fr.wikipedia.or/wiki/Pyramide_des_besoins_de_Maslow

  • admin (author) said:

    @Joanna, en fait, je suis en France, à Paris même, je viens de passer devant l’arc de triomphe:)

    Il n’y a que JP au japon!

  • admin (author) said:

    @ D’autres… support ? ;)

  • Joanna said:

    Ben alors prépare toi :) Je croyais avoir vu sur le forum que tu allais au Japon… ce n’était pas toi!
    J’ai regardé les videos de JP sur Youtube sur les deadskincells et le bout de bras semble marcher :)
    Julien en parlant d’arc de triomphe, si tu es partant pour une interview ce serait bien de la faire dans un lieu insolite ou grandiose. Quand tu seras prêt, no rush car j’ai encore une demi douzaine d’interviews à monter! Bientôt sur vos écrans: christian boiron, laurent gounelle et d’autres!

  • Miaou -Isabelle said:

    je me suis permis de te répondre en privé
    http://www.miaouzdays.com

  • Miaou -Isabelle said:

    « Dans la Vie, les jeux sont donnés, mais avec un jeu donné, chacun peut faire une partie différente. » Goethe

  • Sophie | Esprit de Succès said:

    On peut discuter, bien sûr !
    Si tu veux, tu peux me contacter en privé. Moi je n’ai pas tes coordonnées…

  • Yannick said:

    Bon, premièrement je ne suis pas Français, mais je peux t’assurer qu’on a les mêmes problèmes par ici.

    Je ne crois pas qu’on ait de la difficulté à réussir nos vies, mais ce sont nos exigences qui sont démesurées. On doit être un excellent travailleur, apporter beaucoup d’argent à la maison, avoir une relation amoureuse idéale, être un bon parent, avoir des enfants exemplaires, une belle maison, avoir de beaux loisirs, beaucoup d’amis, être en santé, etc.

    C’est impossible de réussir tout ça et d’en sortir avec toute sa santé mentale.

    Carl Yung disait : « Le bonheur c’est la réalité divisée par le nombre de tes attentes »

    Je ne crois pas qu’il faille réduire nos attentes dans tous les domaines, mais je dirais qu’il faut être plus réaliste et prioriser ce qui est le plus important pour nous.

    Je crois aussi que l’on doit calmer le perfectionniste un peu fou qui joue au bourreau en nous, apprendre à s’accueillir et apprécier ce que l’on a en avançant vers ce que l’on désire.

    Merci pour cet article! C’est un sujet que j’adore.

  • Philippe said:

    Bonjour !

    Je me concidére comme un homme trés heureux et c’est pas fini.
    Bien sûr j’ai des soucis! comme tout le monde, mais c’est rien!
    J’ai 46 ans et je reviens de trés loin!
    Sans prétention et en toute amitié, c’est avec grand plaisir que je pourrais témoigner de mon expérience! Philippe

  • admin (author) said:

    Bonjour à tous! Le projet nos réussites sera lancé dans les semaines à venir, si vous souhaitez participer aux interviews, contactez moi rapidement par mail! julien.perret@worldemotions.net

    A bientot

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.