Home » Changement et accomplissement

Les sept principes fondamentaux de l’écriture d’une bucket list

10 septembre 2010 10 247 views 9 Comments

Bucket List

Se fixer des objectifs est le premier pas vers la réussite de votre vie. C’est un moyen parfait de passer à l’action et de ne plus être passif face au déroulement perpétuel des choses. Or après plusieurs années à ne pas réellement tenir mes objectifs, j’ai décidé d’utiliser un outils aussi simple qu’efficace : la bucket list

Qu’est ce qu’une bucket list ? Il s’agit d’annoter l’ensemble des choses que vous voulez ne pas manquer dans votre vie sur un morceau de papier que vous conserverez jusqu’à avoir tout rayé. Le principe est on ne peut plus simple, pourtant, beaucoup d’entre vous ont déjà fait des listes de ce type. Que sont-elles devenues ? Vous y êtes vous tenu ? Les avez-vous terminées ? Peut-être avez vous finalement laissé place à d’autres occupations, ou vous êtes vous focalisés sur les corvées quotidiennes, jusqu’à ce que les rêves inscrits sur la liste évoluent ou disparaissent. Finalement, construire concrètement une liste de rêves que l’on s’engage à réaliser au cours de sa vie n’est pas si aisé qu’il n’y parait.

Pour commencer, plusieurs points sont essentiels pour que votre liste devienne réalité :

  1. Ayez l’intention de faire ce que vous écrivez : Une liste doit être écrite comme une liste d’intentions, pas comme une liste de souhaits similaires à celles que vous écriviez au père noël durant votre tendre enfance. La plupart des auteurs de listes ne se projettent pas dans l’avenir avec le désir réel d’accomplir ce qu’ils écrivent, ils se contentent de prendre une bouffée d’air de deux heures en l’écrivant pour la laisser de coté. Simple d’écrire que l’on veut grimper l’Everest ou faire le tour du monde en vélo, mais est-on réelement prêt à se lancer dans une telle aventure, à payer le prix et à sacrifier plusieurs mois de sa vie pour atteindre cet objectif ? Ne pensez jamais « qu’est ce que j’aimerais avoir fait », mais « qu’est ce que j’aimerai faire » ! Un test ultime pour s’assurer du bien fondé d’un élément est de s’imaginer quelques instant vivre cet élément, avec tous les tracas qu’il pourrait générer (J’ai vu être mordu par un serpent dans certaines listes… pensez vous réellement qu’une fois face au serpent, l’intention allait être la même qu’au moment d’écrire la liste ?)
  2. Assurez-vous de l’intégrité de votre liste : Votre liste doit être prise au sérieux, travaillée, modifiée au fil des années. Chaque élément de la liste doit avoir un sens profond à vos yeux, être mûrement réfléchi, et surtout ne pas être vague. « Parcourir le monde », « faire du sport tout les jours », « garder le contact avec mes amis » ne sont pas des éléments valables, ils sont trop vagues et il est difficile de réaliser dans quelle mesure ils sont ou ne sont pas accomplis. Soyez précis : Aller en vacance en Australie, apprendre à jouer 10 morceaux complets au piano, etc. Pensez aussi à l’épurer en évitant les éléments sans réelle importance.
  3. Soyez audacieux mais réalistes : Une liste sans audace ne vous posera aucuns problèmes mais risque de vous ramener à votre point de départ. La plupart d’entre vous ont plus de 30 ou 40 ans devant eux pour venir à bout de leur liste, c’est suffisant pour se permettre quelques ambitions ! Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faille devenir irréaliste ; quelques exemples tirés de listes que les auteurs ont eu l’amabilité de partager avec moi : aller sur la lune, devenir joueur de football professionnel, gagner plus de 100 000 € par jour, visiter les 7 merveilles du monde (ndlr, la plupart ont disparues), devenir une rockstar. Loin de moi l’idée que quelques unes ces choses soient impossibles, mais elles demandent un investissement de temps conséquent et une énorme dose de chance. Si l’un de vos éléments demande que vous y consacriez 24 heures sur 24, vous n’aurez plus de temps pour les autres.
  4. Ne vous efforcez pas d’avoir exactement 100 éléments dans votre liste : La grande mode outre-Atlantique a été d’élaborer des listes de 100 ou 101 éléments. Je concède que c’est joli à regarder, mais les 20 ou 30 derniers éléments sont souvent sans interet et il ne fait aucun doute qu’ils ont été ajoutés pour combler le vide et arriver au nombre recherché.
  5. N’inscrivez rien que vous feriez uniquement pour dire que vous l’avez fait : gravir l’Everest est probablement l’un des éléments les plus représentatifs de cette tendance, au même titre que « voir l’ensemble des sites du patrimoine de l’Unesco ». Honnêtement, l’ensemble des sites du patrimoine vous intéressent ? Réellement ?
  6. Méfiez vous des éléments pour lesquels vous n’avez qu’une seule et unique chance : voir la finale de la coupe du monde en 2014, que ferez-vous si vous êtes cloués sur un lit d’hopital ce jour la ? Ce genre d’objectifs peuvent devenir impossibles puisqu’ils fixent une date unique de votre vie. Personne ne sait ce qui peut vous arriver dans 5 ou 10 ans.
  7. Assurez vous que cette liste vous permettre de prendre du plaisir : Il est hors de question de passer 99% de votre temps à souffrir pour réussir à réaliser l’un des éléments présents sur votre liste. Vous regretterez probablement une vie ou la majorité de votre temps n’avait rien d’agréable, si votre objectif final est d’être patron d’une société du CAC 40, êtes vous certains de vouloir passer 30 ans à souffrir pour y arriver… ?

Et maintenant, lancez-vous !

Une fois que ces principes structurants seront bien ancrés dans votre esprit, il est temps de passer à la partie la plus amusante : la construction de votre liste. Si vous voulez bien faire, cela prendra du temps, la mienne a pris plusieurs mois à se structurer pour arriver à une version qui n’évolue quasiment plus. La première étape par laquelle passer, c’est de prendre le temps de brainstormer. Jetez en l’air toutes les idées qui vous passent par la tête, amusez vous. Il doit y avoir une série d’expériences qui ne vous demanderont aucune réflexion, des expériences que vous rêvez de vivre depuis longtemps. Les autres vous demanderont une dose importante d’inspiration (nous reviendrons plus tard sur les manières de trouver l’inspiration). Ne vous limitez pas, n’ayez pas peur de la difficulté ou de ce que penserait votre entourage en lisant votre liste à ce stade de processus. Pour vous faciliter la tâche,  vous pouvez découper votre liste en différentes thématiques :

  • Voyages (Aller en Chine, Voir le Macchu Picchu, etc.)
  • Compétences à acquérir (Apprendre l’anglais, Apprendre le Ju Jitsu, etc.)
  • Expériences (Sauter à l’élastique, conduire une formule 1, etc.)
  • Carrière (Monter sa propre entreprise, travailler dans un domaine donné, etc.)
  • Finances, famille, relations, santé, etc.

Si vous manquez d’inspiration, rendez-vous sur les 30 choses à prendre en compte dans votre bucket list et rendez vous sur la section « avant la fin de votre vie » ou vous trouverez chaque semaine une nouvelle idée. Pour commencer :

Une fois votre session de brainstorm terminée, vous devriez avoir une liste conséquente d’idées en tout genre, dans laquelle il va falloir faire un tri. N’oubliez pas que nous souhaitons arriver à une liste que vous vous engagerez à réaliser. Peu importe à combien d’éléments se réduira votre liste finale, il est préférable d’avoir 10 choses que l’on est sur de réaliser que 100 rêves qui resteront des rêves. Pour réaliser votre tri, prenez chaque élément issu du brainstorm et testez-le en vous posant les questions suivantes :

  • Est-ce que j’inscris cet élément dans ma liste parce que je veux réellement vivre cette expérience, ou parce que je veux pouvoir dire que je l’ai fait ?
  • Est-ce que je suis prêt à investir le temps et l’argent nécessaires à la réalisation d’une telle activité ?
  • Est-ce que cette expérience correspond au style de vie que j’envisage ?

Les éléments ayant survécus à cette batterie de tests peuvent êtres inclus dans la liste définitive. Une fois la liste terminée, placez la dans un endroit ou vous la verrez suffisamment souvent pour ne pas l’oublier. Cette liste est importante, ne la négligez pas, vous pouvez même en parler autour de vous pour lui donner un crédit supplémentaire.

Ju

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

9 Commentaires »

  • Charles said:

    Wow, très sympa cet article !

    Je n’avais jamais réfléchi à faire une « bucket list », il faudra que je prenne du temps pour ça tiens.

    Quelle est-ta liste Julien?

  • s9700 said:

    Interessant comme idee.
    Est ce que l on vit sa vie comme une liste de taches a faire.
    C est pour ne rien oublier, pour remplir un vide potentiel, …
    Est ce que l on pose les bonnes questions comme cela.
    Merci

  • admin (author) said:

    Charles, j’ai une liste très précise que je partagerais dans les mois à venir pour sur! J’ai bien envi de connaitre votre ressenti sur cette liste.. d’ailleurs, ces listes sont de bons reflets de ce que nous sommes!

    s9700, je ne considère pas la vie comme une liste de taches à réaliser, la vie est une continuité de petits bonheurs et de quotidiens indispensables. Cette liste à elle seul ne me rendrait pas heureux. je ne pense pas non plus que cette liste comble un vide. Selon moi, elle est un guide, un plan de route, qui sert à orienter certaines de vos décisions. Elle a aussi un apport indéniable en terme de motivation. Vous pouvez vouloir sauter en parachute toute votre vie sans ne jamais le faire, mais l’écrire et se le rappeler tous les jours finit par vous pousser à agir.

    Julien

  • Argancel said:

    Belle idée d’article. J’ai adoré le film éponyme dont est issu la photo, avec Jack Nicholson et Morgan Freeman, surtout le fou rire :)

    Ces conseils me semblent très judicieux, et merci pour cette liste de catégories.

    Si je puis ajouter un petit point : on peut éventuellement inclure sa bucket list dans une capsule temporelle, c’est à dire une lettre qu’on écrit pour soi-même destinée à être ouverte dans le futur. Ca peut donner une indication sur l’évolution de nos envies et de nos valeurs.

    Bon, reste plus qu’à rédiger cette liste maintenant!

  • fabrice said:

    quel est ce film au fait?

  • admin (author) said:

    Le fil s’appelle tout simplement « the bucket list ». Je ne connais pas son titre français, mais tu peux le visionner sur certains vols Air France! :)

  • Grégory said:

    Un bien bel article, qui donne de très bons conseils et les clés nécessaires pour ne pas se fourvoyer. Je ne peux être que d’accord dans la mesure où je donne grosso modo les mêmes consignes pour établir une liste d’objectifs (je me permet un lien : http://www.deviendragrand.fr/2010/10/comment-identifier-ses-objectifs/ ).

    Tu as tout à fait raison d’insister sur le fait qui faut prendre son temps et la retravailler !

    PS: le film s’appelle « Sans plus attendre » en français (merci imdb.com !).

  • admin (author) said:

    Merci pour ton lien et pour le nom francais du film! Je m’empresse d’aller lire ton article!

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.