Home » Développement Personnel

28 leçons de réussite que j’ai appris de la vie en 28 ans

28 août 2010 12 252 views 14 Comments

Pensez à vous inscrire sur notre page Facebook ou à souscrire à notre newsletter pour être tenus informé de la parution des nouveaux articles

28-lecons-de-réussite
Crédit photo : Julien Perret

Non, vieillir n’est pas une tare. Me voila à l’aube de mes trente ans et je ne me suis jamais senti aussi heureux qu’aujourd’hui. Plus le temps passe, moins je ne passe de temps à tenter de devenir ce que je veux être et plus je suis simplement moi au présent. Cette liste que j’ai rédigée au détour d’un hall d’aéroport regroupe les 28 leçons que j’aimerais pouvoir transmettre à celui que j’étais il y a 15 ans, pour accélérer sa réussite dans sa quête d’une vie extraordinaire. J’ai espoir qu’elles vous inspirent et vous fasse réfléchir et pourquoi pas grandir.

  1. C’est avant tout la multiplication des petits bonheurs qui fait une vie extraordinaire ;
  2. Le plus gros obstacle qui se dresse devant toi, c’est bien souvent toi-même. Rien n’est insurmontable si tu apprends à vivre en harmonie avec toi même et ton entourage ;
  3. Fais confiance à ton instinct, en particulier lorsque tu n’arrives pas à prendre une décision. Mieux vaut se tromper que tergiverser éternellement ;
  4. D’ailleurs, n’ai pas peur de faire des erreurs. Ce sont les clés de ton futur succès ;
  5. Fais de ta vie un renouveau perpétuel en cultivant le changement dans tous les domaines qui composent ton existence ;
  6. Arrête d’avoir peur de ce qui t’es inconnu, le risque aide à se sentir vivre. L’aventure est un luxe ;
  7. Ce que tu communiques aux autres passe à 80% par ton langage corporel. Prêtes attention à la manière dont peuvent être interprétés les signaux qu’envoie ton corps ;
  8. Être un adulte ne demande pas forcément de rejeter son esprit et ses rêves d’enfant ;
  9. Ne renie jamais ce que tu es vraiment pour une personne ou un job quel qu’il soit ;
  10. Quel que soit l’état dans lequel tu te trouves actuellement, souviens toi que le temps finira toujours par soigner tes blessures ;
  11. Des mauvaises choses arrivent même aux meilleurs ;
  12. De la gentillesse, du respect et du travail te mèneront toujours plus loin qu’un condensé d’intelligence pure ;
  13. N’oublie jamais qu’en jouant avec ta santé maintenant, tu diminue statistiquement le temps que tu passeras sur terre ;
  14. Vis suffisamment d’expériences intenses avant de décider de fonder un foyer. Tes enfants seront probablement l’une des plus grandes joies de ta vie, mais ils t’empêcheront forcément de vivre uniquement pour toi.
  15. Ne vis pas pour impressionner les autres. Certes, cela boostera probablement ton ego pour quelque temps, mais à long terme, tu gagneras beaucoup plus en créant des liens plus profonds avec ton entourage ;
  16. D’ailleurs, soucis toi un peu moins de ce que les autres peuvent penser de toi ;
  17. Garde le contact avec la génération suivante, et ce sans agir comme un mentor. Les plus jeunes ont aussi des choses à nous enseigner, ou simplement à nous rappeler ;
  18. N’oublie jamais la chance que tu as, et compte l’ensemble des bonnes choses qui t’arrivent plutôt que de te concentrer sur le mauvais ;
  19. Sois ouvert à toutes les nouvelles idées et opportunités qui s’offrent à toi. La vie te sourira si tu lui souris ;
  20. Pense sans cesse à avoir des objectifs, des rêves. Ne les perds jamais de vue et mets un peu d’énergie chaque jour pour les réaliser ;
  21. Ne cherche plus la perfection, c’est une quête qui risque fortement de t’éloigner du bonheur
  22. N’oublie pas de mettre toutes les chances de ton coté en rencontrant des personnes de tous les horizons. Un réseau riche et varié est parfois suffisant pour créer l’opportunité la plus importante de ta vie ;
  23. Rappelle toi que si tu n’essaies pas, tu n’as aucune chance de réussir. Le succès ne se crée pas en dissertant éternellement sur les avantages et les risques de tes actions éventuelles ;
  24. Donnes toujours une seconde chance aux autres, ils la méritent. N’en donne cependant pas une troisième si tu veux éviter que l’on ne se joue de toi trop facilement ;
  25. Ta vie ne se déroule ni hier ni demain. N’utilise le passé que pour l’expérience que tu peux en tirer et n’accepte jamais une vie détestable sous prétexte que demain pourrait être meilleur. Ta vie, c’est la, maintenant ;
  26. La vie comprend bien des tentations de s’éparpiller a tenter une multitude d’expériences, mais n’oublie jamais que le bonheur vient à ceux qui savent faire des choix et développer un nombre restreint de compétences fortes ;
  27. Essaie, tant que possible, de voir le bon coté des choses ; Quoi qu’il t’arrive, il existe toujours un moyen d’en tirer du positif. Ne le néglige jamais ;
  28. Tu es unique, personne ne t’enlèvera cela ;

Vous ne retiendrez peut-être pas tous ces conseils de réussite, mais si vous arrivez à en cultiver quatre ou cinq au quotidien, vous verrez des changement significatifs dans votre manière d’appréhender la vie. La non exhaustivité de la liste ne doit d’ailleurs pas vous empêcher d’ajouter vos propres leçons de vie pour compléter ce tableau. La réussite est deja en vous, il ne vous reste qu’à la réveiller.

Ju

Pour poursuivre votre lecture sur ce sujet, rendez-vous sur les articles suivants :

  1. 30 questions qui pourraient changer votre vie
  2. Ce qu’il ne faut pas faire pour vivre l’extraordinaire
  3. 5 conseils pour contrôler et réussir sa vie

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

14 Commentaires »

  • fraZck said:

    Salut Julien,
    Depuis peu je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin au développement personnel et je viens de découvrir ton blog qui contient des articles très intéressants.
    C’est le point 14 (à propos des enfants) qui me fait réagir car tu as entièrement raison. De tous les articles que j’ai pu lire ici ou là sur le développement personnel, très peu proviennent de père ou de mère. A croire, qu’une fois qu’on a des enfants (c’est mon cas), il est difficile d’entreprendre une démarche de développement personnel (ça me semble logique car les enfants, ils sont là). Qu’en penses-tu ?

  • Greg said:

    Excellent article, presque tous les conseils prodigués me paraissent adéquats et utiles, à part peut-être le truc du temps qui efface tous les malheurs (les blessures, selon moi, restent quand même ancrées en nous) et la dangerosité du perfectionnisme (à nuancer, il en faut quand même un peu selon moi).

  • admin (author) said:

    Greg, ton point sur le perfectionnisme est tout à fait juste. Je vais à ce sujet tacher de rédiger un papier dans les mois qui viennent. La question peut tout à fait se poser de la manière suivante : « à quel moment ma recherche de quelque chose de plus parfait que ce que je possède actuellement n’a t’elle plus aucun sens? ». Merci pour ton commentaire!

  • admin (author) said:

    Oh non! Je ne pense pas qu’une telle démarche soit bloquée par la présence d’enfants. Mon point est probablement à nuancer. Son objectifs est plutôt de donner des priorités à celui qui cherche à faire des choses folles de sa vie et de soulever le fait que « plus tard », les choses seront encore plus difficiles. J’ai pourtant connu des familles avec deux enfants partir pendant 3 ans autour du monde, ou monter leur entreprise avec succès malgré tout le travail que cela représente. Ce sont des exemples extrêmes, et ta démarche de développement personnel saura s’adapter à la présence de tes enfants, j’en suis persuadé! Ce serait un comble de penser que les enfants puissent freiner notre bonheur!

  • Cédric said:

    Bonjour à tous,

    pour ma part, ce sont mes enfants qui ont motivé mon envie de devenir meilleur, de m’améliorer, de vivre mes rêves. (ca a commencer par arreter de fumer et se maintenir en forme physiquement et intellectuellement par ex.)

    Bien sur, tout claquer pour partir un an en thailande devient plus compliqué. Mais les voyages vécus avec ses enfants ont une saveur unique et pour rien au monde je n’échangerai mes enfants pour retrouver une année de « liberté ». (le terme n’est pas bon car je ne me sens pas emprisonné.)

  • Joanna said:

    Nous avons des philosophies de vie proches. « Garde le contact avec la génération suivante » et les précédentes elles ont la sagesse cachée dans leurs rides ;)

  • www.fuzz.fr said:

    28 leçons de réussite que j’ai appris de la vie en 28 ans | WorldEmotions…

    Cette liste que j’ai rédigée au détour d’un hall d’aéroport regroupe 28 conseils pour réussir sa vie dans tous les domaines et être heureux. Retenez quelques uns de ces conseils simples pour vivre une vie extraordinaire…

  • Monalisa lebonheurpourlesnuls said:

    J’ai une préférence pour les n° 2, 3, 9, 15, 16, 18 et 23.

  • Monalisa lebonheurpourlesnuls said:

    Oups, fausse manipulation : je continue mon commentaire…
    De façon générale, ce sont tous de bons conseils venant de la sagesse acquise par un « vieux » de 30 années…

    Mais la sagesse n’attend pas le nombre des années mais plutôt la capacité d’apprendre de ses expériences.

    Je suis également d’accord avec la n° 14. Il vaut mieux vivre à fond tout ce qu’on voulait vivre pour ne pas avoir de regrets. Car avoir des enfants, ça « sédentarise » effectivement.

  • admin (author) said:

    Merci pour ce commentaire Monalisa! Je crois en effet que l’âge ne fait pas tout. Il m’est arrivé de rencontrer des gens bien plus jeunes que moi et épatant par leur sagesse!

  • Laurent said:

    Pou information, le lien menant à cette page sur http://www.worldemotions.net/pour-bien-commencer/ ne semble pas correct. J’ai du effectuer une recherche. ;-)

  • Aurélie said:

    C’est simple, c’est frais et ça m’a fait du bien de me rappeler ces quelques points essentiels ;-)
    Alors merci!

  • Julien (author) said:

    De rien! :)

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.