Home » Développement Personnel

Faut-il travailler plus pour travailler mieux?

24 juin 2010 17 751 views 4 Comments

Aujourd’hui, j’ai choisi de m’attaquer à un principe qui régit une grande partie du monde de l’entreprise moderne, et qui réussit même à gangréner les bancs de nos écoles et facultés les plus reconnues : pour réaliser un travail de meilleur qualité, il faut travailler plus.

Laissez moi vous raconter une anecdote. Lors de mes dernières années sur les bancs des grands amphithéâtres de l’école Centrale ; j’étais assis à ma place habituelle pour assister à une conférence sur les métiers du conseil aux entreprises. Les cinq intervenants avaient l’air de cinq soldats, habillés de leurs costumes noirs et gris hors de prix, de chemises à petits carreaux sertie de jolis boutons de manchette brillants (la subjectivité du mot joli prend tout son sens dans cette phrase) et d’une cravate aux couleurs vives, symbolisant toute la joie que leur métier leur procurait. En fin de conférence, l’un des élèves débordant de fougue et d’innocence, se leva et posa en balbutiant une question des plus cruciales : « dans votre métier, à quelle heure puis-je espérer sortir du bureau en moyenne ? »

Après s’être tous regardé l’air un peu gênés, nos cinq petits soldats finirent par laisser échapper une réponse illustrant parfaitement l’idée dont nous parlons ici : « vous savez, notre métier est un métier exigeant. Nos clients sont exigeants. Il faut donc travailler beaucoup. ».  Analysons un petit peu cette phrase :

  • Le métier et les clients étaient-ils réellement exigeants ? Oui, sans hésitation. Le prix des prestations de services aux entreprises est extrêmement élevé, ce qui en soit justifie un travail de valeur et de qualité ;
  • Faut-il donc forcément travailler beaucoup ? En d’autre termes, nos clients exigeants seront-ils mécontents si nous leurs proposons une solution clé en main pour doubler leur rentabilité dans les trois ans venir mais qu’ils apprennent que nous n’avons travaillé que 4 heures par jour pour y parvenir ? NON! Mettez vous à la place d’un client lambda à qui paye pour un service donné : lorsque vous allez chez le coiffeur, vous dites vous que vos cheveux sont plus beaux juste parce que vous avez passé 3 fois plus de temps que prévu dans le salon ? Lorsque vous prenez un taxi, vous dites vous que le chauffeur est un vrai pro parce qu’il a mis 2h30 à parcourir 2 kilomètres ?

Nous avons tous un jour ou l’autre fait face à une situation de dernière minutes, à un besoin particulier de réaliser une tâche dans un temps très réduit. Dans ces situations, il est rare que le manque de temps limite la qualité du travail de manière significative. Revisitez votre passé d’étudiant : n’avez-vous jamais rendu un devoir sur lequel vous vous étiez mis à travailler la veille bien qu’il est été prévu depuis 1 mois pour une note tout aussi bonne que celle des intellos qui avaient commencé à plancher dessus avant même que vous n’ayez conscience de son existence ?

Le pire, c’est qu’à force de prôner l’idée qu’il est nécessaire de faire des journées interminables pour réaliser une belle carrière, un nombre croissant de jeunes managers passent leur temps à contrôler les horaires de leurs subordonnés et finissent par utiliser ce critère comme argument transparent d’évaluation de performance. C’est ainsi que certains métiers deviennent des ruches des jeunes cadres dynamiques zonant entre les machines à café et la photocopieuse  afin d’étendre au maximum la durée de leur journée, et d’affirmer qu’ils ont vraiment fait leur maximum.

L’idée de faire les choses sur des longues durées est à contre courant de tout bon sens, mais reste profondément ancrée dans nos esprits et nos méthodes. Les maîtres mots de ceux qui réussissent à la fois leur vie professionnelle et leur vie privée sont l’efficacité et la productivité. Il vous faut dés à présent vous débarrasser une bonne fois pour toute de l’idée qui veut que celui qui travaille plus fasse un meilleur travail.

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

4 Commentaires »

  • adeline said:

    Je trouve ce sujet extrêmement intéressant car il va à l’encontre de la logique actuelle de l’ensemble des gouvernements, entreprises, personnes.

    Il n’est en effet pas nécessaire de travailler beaucoup si le peu est productif.

    Je tiens a te féliciter pour ces articles car je trouve que le net regorge parfois de copier coller sans intérêt particulier, mais ton site fait exception de cette généralité.

    J’ai hâte de lire le prochain article.

  • Happy Birthday to you ! | WorldEmotions said:

    [...] Faut-il travailler plus pour travailler mieux ? [...]

  • Fabrice said:

    C’est tellement vrai, et au sens général et pour l’exemple des consultants des fat four ou autres.

    Ils sont reconnaissables facilement dans les grosses sociétés du CAC40 : les filles sont en tailleurs sombres, messieurs en costumes sombres et avec des cravates bleu ou pourpres. Ils mangent entre eux ou avec les chefs. Fument entre eux ou avec les chefs. Sont à la machine à café entre eux ou avec les chefs.

    Chaque réunion est l’occasion de refumer une cigarette ou reprendre un café et les journées s’allongent, donnant l’idée d’une forte implication et que le client en a pour son argent (et c’est sûr qu’à 700-1300 € HT / la journée, pour un jeune qui sort de l’école…).

    Si nulle doute que ce sont des têtes bien faites et des gens brillants, en mission ils se comportent comme des paons.

    Je me suis tjs demandé s’ils en avaient conscience, si c’était une stratégie pour tisser du réseau (le moment post-réunion a effectivement son importance…) ou si tout ceci n’étant qu’une farce…

  • admin (author) said:

    C’est vrai de manière générale, j’ai choisi ce metier parce que j’en suis une partie intégrante, mais détrompe toi Fabrice, tu serais surpris de te rendre compte que nous ne sommes pas tous comme ca ;)

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.