Home » Relations humaines

5 lieux mythiques à vous glacer le sang

14 janvier 2010 29 705 views 7 Comments

Une fois n’est pas coutume, nous allons aborder aujourd’hui une émotion négative, et pourtant si importante dans nos vies : la peur. Je ne m’attarderais pas ici sur les différentes formes que peut prendre la peur, ou sur les moyens de la combattre, mais sur une forme de peur fortement ancrée dans l’imaginaire traditionnel humain : les phénomènes paranormaux, et plus particulièrement les lieux dits « hantés ».

Il ne s’agit absolument pas d’entrer ici dans le débat « réalité ou fiction », mais de partager avec vous les histoires des lieux hantés les plus réputés au monde. Tout le monde aime les histoires de fantômes, même les plus sceptiques. Cet article vous donnera peut-être envi d’aller confronter vos peurs dans la réalité…

Hanté 01

N°5 – La maison du diable à Amityville (New York)

Cette grande demeure située au 112 Ocean Avenue à Amityville dans le conté de New York a été le théâtre d’un ensemble d’événements macabres entre 1974 et 1976. Tout commence le 14 novembre 1974. C’est le soir que choisit Ronald Junior DeFeo, fils ainé d’une famille de cinq enfants, pour s’armer d’une carabine Marlin de calibre .35 et assassiner froidement ses parents, frères et sœurs pendant leur sommeil. Le jeune homme apparemment sans problème plaidera la folie (des voix lui auraient murmuré « tue-les ») et expliquera qu’à partir du moment ou il avait commencé, il lui était impossible de s’arrêter (Chacun interprétera « impossible » comme bon lui semble ). L’histoire ne s’arrête évidemment pas la.

En 1975, la famille Lutz devient propriétaire de la maison. La légende raconte que Kathy Lutz senti dès sa première visite quelque chose qu’elle qualifia de différent, une atmosphère particulière. Lorsque les Lutz demandent à un prêtre de venir bénir la maison, celui ci prétendit avoir entendu une voix forte raisonnant dans la maison insistant pour qu’il s’en aille. Les Lutz témoignent ensuite avoir été spectateurs de plusieurs phénomènes inexpliqués : variations subites de températures, odeurs écœurantes, formation de taches noires. Ils s’enfuient finalement de la maison en pleine nuit, laissant derrière eux tous leurs meubles et biens.

Malgré sa célébrité (en grande partie due aux médias et à Hollywood), cette histoire reste couverte d’incohérences et de contradictions. Plus aucun des propriétaires suivant la famille Lutz ne signalera de manifestations anormales, ce qui explique sa place en bas de classement.

Hante 03

n°4 – Raynham Hall, Royaume-Uni

Maison rendue célèbre par l’une des photos de fantôme les plus connues à ce jour (prise en 1936 par Indra Shira), le Raynham Hall a laissé derrière lui une longue histoire de témoignages de phénomènes étranges se rapportant très souvent à des apparitions de spectres apparentés à une dame (couramment appelée la dame brune). Petit historique des faits.

En 1800, George IV passe une nuit dans la chambre à coucher d’état et se réveille en pleine nuit. Il clame avoir vu une femme brune et pâle comme la mort debout à son chevet. Bleu de peur, il demandera à partir sur le champs et ne remettra jamais les pieds dans cette maison qu’il qualifie de maudite.

En 1835, le colonel Loftus témoigne avoir rencontré la dame brune portant une lampe à la main à deux reprises. Plus courageux que le premier, il tentera de la pourchasser mais explique n’avoir jamais réussi à l’attraper. Il fera plusieurs croquis après sa visite pour expliquer ce qu’il a vu.

Enfin, quelques années plus tard, le capitaine Marryat et deux de ses neveux auraient vu le fantôme dans un des couloirs de la maison, portant encore une fois une lampe à la main. La dame aurait sourit d’une manière diabolique avant que le capitaine ne sorte fougueusement son arme pour tirer. Sa balle aurait transpercé le fantôme avant d’être retrouvée à un autre endroit de la maison plus tard dans la nuit.

Si vous voulez frissonner une nuit dans cette maison et prendre le risque de tomber nez-à-nez avec la dame brune (ou avec les quelques effets d’optique que notre cerveau interprète comme tel), la Raynham Hall se trouve à Norfolk au Royaume Uni.

Hante 04

n°3 – Le château d’Hunedoara

En troisième place de notre classement, le château d’Hunedoara, connu pour être l’un des plus grands châteaux de Roumanie, il fut érigé au 14éme siècle et a servi de résidence à plusieurs princes (dont le plus connu reste Matthias Corvin, futur roi de Hongrie). Rien de bien effrayant en somme. Mais une partie un peu moins connue de son histoire veut que ce château ait été la résidence principale du plus célèbre des transylvaniens : le comte Dracula (oui, le vampire !)

La réalité, c’est que le personnage de Dracula n’est qu’un personnage de fiction, largement inspiré de Vlad Tepes (prince de Valachie au XVème siècle), que l’on surnommait souvent Draculea (Dracul signifiant à la fois dragon et diable en roumain). Vlad était un prince à la cruauté légendaire, qui aimait répandre sang et pillage partout ou il mettait les pieds. Il aurait systématiquement fait écorcher, bouillir, empaler, pendre ou frire ou enterrer vivant ses contradicteurs. Tombant sur quelques libellés parvenus à la Royal Library et au British Museum, Bram Stoker aurait édulcoré la réalité pour créer le personnage de Dracula.

Rien à craindre  d’un prince décédé il y a plus de cinq siècles. Pourtant, je vous met au défi d’aller passer une longue nuit d’hiver dans ce lieu effrayant et très faiblement éclairé.  La moindre chauve-souris vous rappellera toutes les légendes tournant autour du château. Vous finirez alors par vous convaincre que l’histoire est peut-être bien plus vraie qu’elle n’en a l’air! La peur est une émotion, elle n’est pas contrôlée par votre raison !

Hante05N°2 – Waverly Hills Sanatorium (Kentucky)

A l’origine, le Sanatorium (un hôpital) fut construit pour soigner les malades de la tuberculose au début du XXème siècle. L’ensemble de l’établissement était mis sous quarantaine, aucun malade ne pouvant en sortir. Au cours de ses 50 années d’existence, le lieu aurait vu plus de 60 000 patients décéder des suites de leurs maladies (le chiffre reste une légende urbaine, les chercheurs prônant un total plus proche des 10 000), ou selon certains, d’expériences médicales.

C’est depuis sa fermeture que de nombreux phénomènes paranormaux ont été mentionnés par des visiteurs en quête de sensations fortes ou des badauds de la région curieux de visiter le lieu. On dénote notamment des apparitions d’ombres, des lumières inexpliquées, des bruits de pas, des portes claquantes ou encore des chuchotements (du genre de ceux du Projet Blairwitch ou de la série Lost). Voici quelques récits sélectionnés pour vous faire frémir et vous donner envie d’aller visiter le site lors de votre prochain passage dans le Kentucky (c’est pas tout les jours que ça arrive) :

Une petite fille apparaitrait régulièrement au troisième étage, faisant rebondir une balle sur le sol. Certains l’ont vu, d’autres ont simplement entendu la balle. La fille en question (qui pour une raison qui m’échappe se fait appeler Mary) aurait même parlé à un homme, lui expliquant qu’elle ne pouvait pas ouvrir ses pupilles car elle n’avait pas d’yeux. Le pauvre bougre (alcoolique ? drogué ?) aurait alors fuit à toute allure et juré de ne jamais revenir.

Hante06Des chants sont régulièrement entendus depuis le toit de l’hôpital, en particulier la chanson « Ring around the Rosy ». Incroyable coïncidence, une légende raconte que les enfants étaient justement placés sur le toit afin de tester le pouvoir guérisseur du soleil sur la tuberculose.

Le meilleur pour la fin, la chambre 502, théâtre des meurtres (ou suicides) monstrueux de deux jeunes infirmières en 1928 et 1932. Pas la peine de vous faire un dessin, les visiteurs observent de temps en temps la dite infirmière se faire sa visite matinale au cinquième étage, avec un air sensiblement attristée (on la comprend la pauvre, elle est morte après tout).

Mon ton devient quelque peu sarcastique (tant de fantômes en un seul endroit…). Il n’en reste pas moins que ce lieu est des plus lugubres qui soit. Et croyez moi, retrouvez vous dans ses couloirs sans électricité un soir, si une porte claque à l’étage du dessus, ou qu’un de vos amis s’amuse à faire rebondir une balle, vous ne ferez pas les fiers et décamperez en vitesse.

Hante 07n°1 – Le château d’Edimbourg

Le château d’Edimbourg est une ancienne forteresse localisée sur les hauteurs de la ville que certains « experts » considèrent comme la plus hantée d’Europe. De très nombreux visiteurs du château, qui abrite plus d’un millénaire d’histoire, rapportent régulièrement avoir été témoins d’activités paranormales. Un joueur de cornemuse fantôme, un soldat sans tête ou encore d’anciens prisonniers français passeraient leur temps libre à se rendre célèbres en effrayant les touristes à la recherche de preuves de la vie après la mort. Rien de bien différent des autres lieux de ce genre, pourtant…

En 2001, le Dr Wiseman, scientifique reconnu comme très sceptique sur tout ce qui s’approche du paranormal, décida d’aller mener l’enquête sur place. Équipé de matériel de haute technologie et accompagné d’une équipe de 240 volontaires ignorant tout du château et de son histoire, il passa 10 jours sur ce lieu mythique.

Contre toute attente, le scientifique conclut son expérience de la manière suivante : « Je suis de plus en plus intrigué. Les anomalies photographiques sont la et me font penser qu’il se passe réellement quelque chose ici. » Plus concrètement, 51% des volontaires rapportèrent avoir vécu une expérience paranormale dans les souterrains du château contre environ un tiers dans les cas habituellement testés par le Dr Wiseman. Certains phénomènes s’expliqueraient par l’architecture du lieu, ou l’anxiété des gens dans un endroit sombre, en particulier à la nuit tombée. Il n’en reste pas moins que les personnes traversant les souterrains du château d’Edimbourg vivent une expérience émotionnelle intense et que leurs descriptions corroborent celles des autres touristes connaissant déjà l’histoire du château. Au final, peu de gens acceptent de passer la nuit dans ce lieu tant ce qu’ils y ressentent leur fait peur. Oseriez-vous essayer ?

Au dela de ces lieux, une question me trotte dans l’esprit. Si tant-est qu’ils existent, pourquoi avoir peur des fantômes ? Les enfants faisant rebondir un ballon risquent-t’ils de nous dévorer ? Il n’existe aucun cas de décès répertorié dont les causes seraient directement liées à un phénomène paranormal (autre qu’une crise cardiaque dans le tréfonds des Etats-Unis). Ces phénomènes nous effraient-ils parce qu’ils ne s’expliquent pas, ou bien sont-ils simplement une manifestation de nos peurs face à certains lieux à l’histoire tragique ?

Ju

Si cet article vous a été utile, donnez nous un coup de pouce en le partageant le avec votre entourage en utilisant les liens ci dessous

7 Commentaires »

  • Charles said:

    Wow, j’ai bien envie d’aller y faire un tour j’adore ça.

    J’aimerai bien voir un fantôme, mais je reste un peu sceptique !

    Y passer la nuit oui, mais pas seul !

    Je pense qu’on en a peur car c’est de l’inconnu.

  • admin (author) said:

    J’ai peur qu’effectivement, tu n’y vois aucun fantome. C’est selon moi l’émulation autour de ces lieux et la volonté d’y voir quelque chose qui provoque quelques visions inhabituelles… En revanche, y passer la nuit seul reste un défi intéressant! Je pense tenter Edimburg!

  • Natalina said:

    Peut -on vraiment passer un week end au château d’Edimbourg ? Ça me tente depuis des années !

  • admin (author) said:

    Il me semble qu’on pouvait y faire des visites de nuit il y a un an ou deux de cela, je ne sais pas si c’est encore d’actualité!

  • patrick olivier said:

    je donnerai cher pour voire un être de l ode la

  • patrick olivier said:

    a croire si sella existe§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§.je trouve sa pas mal d être en dialogue avec des fantôme

  • Guillaume Mordret said:

    J’ai bien envie de passer un week-end entier au Waverly Hills Sanatorium ou au château d’Edimbourg. Mais bien-sûr, avec des potes fiables (pas le genre à fuir au premier bruit ou à faire des conneries), et avec un minimum de matériel de camping et autres.

Donnez votre avis!

N'hésitez pas à donner votre avis ou à partager vos émotions ci-dessous. Vous pouvez aussi ajoutez un rétrolien sur votre site.